Quels sont les critères d’éligibilité et les conditions pour obtenir le prêt BFM Mobilité/Reconversion ?

prêt BFM Mobilité

Publié le : 06 janvier 20247 mins de lecture

Vous êtes un agent de la Fonction publique et vous souhaitez réaliser un projet de reconversion ou de mobilité professionnelle ? Découvrez les critères d’admissibilité au Prêt Mobilité/Reconversion de la Banque Française Mutualiste (BFM).

En quoi consiste le prêt Mobilité/Reconversion professionnelle de la BFM ?

Il s’agit d’un prêt personnel – proposé par la Banque Française Mutualiste (BFM) – destiné aux fonctionnaires, aux agents hospitaliers ainsi qu’aux militaires pour financer leur reconversion ou leur mobilité professionnelle. Il peut aussi être utilisé pour faciliter une transition vers la vie civile. Vous pouvez obtenir plus d’information sur ce sujet en consultant ce lien… Ce prêt BFM s’avère très utile pour financer différents projets tels que l’achat de mobilier, les dépenses reliées à un déménagement, les frais de formation ou de stage. Vous vous demandez quel est le montant maximal d’un prêt BFM Mobilité/Reconversion ? Cet emprunt peut vous permettre d’accéder à un montant se situant entre 1 500 et 20 000 euros, sur une durée de 6 à 48 mois. Son taux d’intérêt TAEG reste fixe (hors assurance DIT, facultative), à partir de 0,50%.

Critères d’éligibilité et conditions

Pour souscrire le Prêt Mobilité/Reconversion de la BFM, il faut être d’âge majeur et occuper un emploi soit de fonctionnaire, d’agent hospitalier ou de militaire. L’objectif de cette démarche doit être de financer un projet de mobilité professionnelle ou de reconversion. Vous devez également détenir un compte à la Banque Française Mutualiste. Pour faire votre demande, il ne suffit que de remplir le formulaire en ligne disponible sur le site de BFM/SG, téléphoner au numéro indiqué sur la page d’accueil, ou vous rendre en agence. Un conseiller vous sera dédié pour vous accompagner tout au long de votre démarche. Profitez de l’occasion pour lui demander quels sont les autres prêts conçus pour les agents publics par la BFM/SG, qui pourraient convenir à vos besoins.

Quels sont les avantages du prêt Mobilité/Reconversion ?

Plusieurs avantages sont reliés à ce prêt BFM…

• Il est personnalisable : Lorsque vous effectuez une demande de prêt, vous pouvez choisir le montant de l’emprunt ainsi que la durée de son remboursement. Les services bancaires sont adaptés au besoin et à la situation du souscripteur.

• Il est souple : Le différé d’amortissement (jusqu’à trois) est possible sur une période d’un à trois mois au maximum. Vous pouvez aussi faire évoluer à la baisse (4) ou à la hausse vos mensualités pour faciliter votre gestion budgétaire.

• Il n’est pas contraignant : Vous pouvez utiliser les fonds comme vous le souhaitez ; aucun justificatif de dépenses ne vous sera demandé. Vous n’aurez pas non plus à débourser pour des frais de dossier. Un remboursement anticipé total ou partiel est possible à tout moment et sans frais.

• Il peut être sécurisé : Une assurance de prêt optionnelle est disponible à un taux raisonnable pour assurer au souscripteur et à sa famille une protection maximale* en cas d’imprévus. L’adhésion en est très simple ; aucune formalité médicale n’est exigée (jusqu’à 20 000 euros). Le questionnaire de santé est simplifié (de 20 000 à 50 000 euros), pour les moins de 60 ans.

• Il est fiable : Vous pouvez disposer des fonds en seulement huit jours suivant l’acceptation de votre demande de prêt.

* Cette assurance prend en charge le montant dû en cas de Perte totale et irréversible d’autonomie, d’invalidité permanente totale ou partielle, d’incapacité temporaire totale de travail ou de décès.

En quoi consiste le Congé de Formation Professionnelle (CPF) ?

Les employés de la Fonction publique ont accès à un dispositif appelé CPF (Compte Personnel de Formation) pour faciliter leur reconversion professionnelle ou leur formation en vue de changer de carrière. Ce dispositif peut s’ajouter aux congés de validation que l’agent a acquis au cours de son expérience professionnelle. Il peut s’agir d’une formation plus ou moins longue, d’un stage de perfectionnement ou d’une formation débouchant sur un diplôme ou un titre. Les fonctionnaires doivent toutefois avoir complété au moins trois ans de services effectifs pour y être éligibles. Ce dispositif leur permet de bénéficier d’un congé dans la limite d’un an (dans la Fonction publique) et de deux ans dans le milieu hospitalier pour compléter leur formation. Durant cette période, ils percevront une indemnité forfaitaire mensuelle (équivalant à 85% de leur salaire net et de l’indemnité de résidence). La formation choisie peut ne pas faire partie du catalogue proposé par la Fonction publique ; il peut s’agir d’une préparation aux concours de cette administration. Un agent public qui doit déménager en raison d’un changement d’affectation peut bénéficier – sous certaines conditions – de la prise en charge partielle de ses frais de déménagement. La demande de prise en charge doit être faite dans l’année suivant la date du changement de résidence administrative de celui-ci.

Pour accéder au CPF, il faut adresser une demande par écrit à la Fonction publique en précisant le titre de la formation, sa durée, les dates prévues et le nom de l’organisme formateur. Comme vous devrez vous absenter pendant une certaine période, vous devrez en informer votre employeur. Celui-ci disposera de 30 jours pour vous faire part de son accord ou de son refus, ou encore demander un report. Au sein de la Fonction publique les carrières sont jalonnées d’échelons successifs. C’est donc un domaine dans lequel la formation continue devient essentielle pour se maintenir à jour et évoluer pendant tout le parcours professionnel. Lorsqu’il s’agit d’une reconversion professionnelle, un diplôme d’État est souvent nécessaire pour accéder aux postes ciblés. Plusieurs formations de préparation aux concours doivent être réalisées par les agents qui souhaitent se spécialiser.

Plan du site