Pourquoi organiser une convention d’entreprise ?

convention d'entreprise
L’événementiel d’entreprise est l’un des rares moments où toutes les composantes d’une entreprise se trouvent rassemblées pour un temps d’échange et de partage. Organisée de manière annuelle, une convention est généralement un temps fort dans la vie d’une entreprise. Mais qu’en est-il réellement aujourd’hui ? Depuis le début des années 2000, la logistique événementielle a bien évolué. Récemment, la crise sanitaire sans précédent qui a frappé le monde entier a également impacté le monde du travail. Entre confinement, mesures sanitaires et télétravail, les entreprises ont dû, elles aussi, s’adapter. Malgré ce climat d’incertitude, l’événementiel d’entreprise a continué. Comment la convention d’entreprise s’est-elle adaptée à la situation ? Dans ce contexte de mutations et de crises, quelle place donner à ce type d’événement ? En quoi est-il en passe de devenir incontournable ? Quatre raisons d’en organiser.

Dynamiser les effectifs pour un meilleur rendement

Toute entreprise a besoin de cohésion et de communication entre salariés et dirigeants, pour prospérer et évoluer. Cette communication interne renforce l’efficacité de l’entreprise. Avant le Covid, la conception de l’événementiel avait déjà bien évolué. Le secteur de l’événementiel professionnel était déjà en pleine mutation. La demande des entreprises a évolué : exit la grand-messe diffusant la stratégie entrepreneuriale, c’est le temps des prestations tournées vers l’écoute des salariés. Aujourd’hui, les entreprises se remettent de la crise sanitaire. Il faut relancer l’implication des salariés. Les sites spécialisés dans l’événementiel professionnel interne doivent s’adapter afin de mettre en place des événements intéressants et interactifs. Sachant que la motivation est un puissant moteur d’action, on va concevoir des événements de communication qui aident à rebooster la dynamique de groupe. Nombreux sont les chefs d’entreprise à prendre en compte l’importance de développer un but commun à tous les membres d’une société. L’enjeu, aujourd’hui, est de recréer la culture d’entreprise qui joue un rôle essentiel sur la productivité et le bon fonctionnement de l’entreprise. Organiser une convention permet aux salariés de se projeter dans l’entreprise. Ce qui favorise leur engagement.

Favoriser une ambiance chaleureuse pour une parole libre

La notion de bien-être au travail n’est pas nouvelle. Elle sous-tend la dynamique événementielle au sein de l’entreprise. Elle est souvent au programme des événements d’entreprises. Par son caractère exceptionnel et rare, la convention d’entreprise a beaucoup d’impact sur ceux qui y participent. Ce temps, durant lequel la routine du travail est suspendue, permet d’améliorer la socialisation des employés d’une part et la communication de la direction d’autre part. Ce qui est ici en jeu, c’est la qualité des échanges et des interactions qui découlent des activités proposées. La logistique doit donc prévoir des ateliers de réflexion pour resserrer les rangs et faire naître l’esprit d’équipe. Des séances durant lesquelles, les participants sont invités à s’exprimer librement. Le recueil de la parole des collaborateurs est devenue, en effet, un enjeu majeur. Ce qui est maintenant recherché, c’est le lien authentique entre individus, plutôt qu’une communication du haut vers le bas. D’où la large place faite aux intervenants venus de l’extérieur à l’entreprise, afin de parvenir à une expression libérée. Tout ceci doit être préparé, en amont, lors d’un sondage préliminaire auprès du personnel par exemple. Des animations qui détendent l’atmosphère sont également offertes. Après l’événement, il est nécessaire de récolter des feed-back. Le temps d’une convention doit être structuré pour que la transmission des messages soit assurée et qu’une ambiance conviviale soit de mise.

Trouver l’équilibre entre la digitalisation du travail et le besoin naturel de contacts.

La généralisation planétaire du télétravail a accéléré le processus de digitalisation du travail. Ces mois de confinement ont poussé les professionnels de l’événementiel à proposer des alternatives à la distanciation sociale. En rendant possible les rencontres et les réunions, le digital a prouvé sa pertinence, mais n’a pas supplanté le présentiel pour autant. Avec l’arrêt du confinement et le retour progressif au travail, on observe une forte envie de contacts. Aussi l’hybridation systématique de l’événementiel d’entreprise n’est-elle pas pour tout de suite. Les projets développés actuellement sont plutôt portés sur des présentiels pouvant être basculés en tout digital. A l’heure de la digitalisation croissante des outils de communication, on assiste à un phénomène paradoxal : contre toute attente, la dématérialisation a accentué le besoin de rencontres réelles chez les collaborateurs comme chez les dirigeants. On parle de plus en plus d’expériences et d’immersion, de déclencher une conversation avant et après l’événement. Or une convention d’entreprise peut servir à recréer du lien et, très important, à le matérialiser. Dans un monde voué aux échanges immédiats et désincarnés, l’événementiel d’entreprise ne peut que prendre de l’ampleur. Organiser une convention revient à apporter une réponse concrète à la dématérialisation et à la numériasation des activités professionnelles.

Intégrer les contraintes dues aux problématiques environnementales

Comme tout ce qui relève de l’action humaine, l’événementiel d’entreprise est soumise aux nouvelles contraintes dues aux bouleversements climatiques. Il s’agit de limiter au maximum son impact écologique sur l’environnement. Or le secteur de l’événementiel est généralement très polluant : voyages d’affaires, fêtes d’entreprise générant de grandes quantités de déchets, dégradation de la biodiversité des sites choisis pour l’occasion, etc. Dès lors, la question est de savoir comment passer à l’événementiel éco-responsable. C’est-à-dire à une manifestation qui intègre à sa démarche les principes du développement durable. Depuis la pandémie, les entreprises sont de plus en plus sensibles à leur impact écologique et intègrent cette dimension à leur cahier des charges. La stratégie événementielle actuelle est à la sobriété, plutôt qu’au tout divertissement. On va choisir des temps qualitatifs et expérientiels, respectueux de l’environnement. Dans ce contexte d’incertitudes, nécessite de bien évaluer les risques encourus, de bien maîtriser son budget pour éviter le gaspillage et la pollution. Désormais, tout événement se doit de suivre un objectif précis en accord avec la culture d’entreprise et la conscience environnementale. Ajuster autant que possible l’éphémère au durable, tel est le défi aujourd’hui.


Boutique islamique : conseils pour bien shopper
Achat de sneakers air max requin : trouver des bons plans en ligne