Conseils pour bien choisir sa revue juridique

revues juridiques

Les publications périodiques constituent assurément l’une des ressources documentaires les plus disponibles dans le cadre des recherches doctrinales. La recherche dans les différentes bases de données ou des catalogues de bibliothèque permet d’obtenir soit un article en texte intégral, soit les références bibliographiques d’un article (accompagné parfois d’un abstract, d’un résumé et de mots-clés), soit la localisation d’un périodique précis. Au même titre que les revues sur support papier, les revues électroniques sont de plus en plus présentes dans les catalogues de bibliothèque. Des liens hypertextes permettent souvent de passer d’un support à un autre à l’aide des notices. Toutefois, le choix de sa revue juridique doit se faire avec précautions. Voici quelques conseils qui pourront vous aider à faire le choix idéal parmi les revues juridiques gratuites.

Recherche de références d’articles : comment choisir sa revue juridique ?

De manière générale, les articles ne sont pas référencés dans les catalogues de librairies universitaires. Pour la recherche d’articles sur un thème ou un sujet précis, il s’avère donc indispensable d’utiliser une base de données bibliographique. Certaines d’entre elles sont spécialisées en sciences juridiques. D’ailleurs, il en existe quelques-unes en droit étranger, à savoir : LegalTrac, Index to Foreign Legal Periodicals et Index to Legal Periodicals and Books. Après la collecte des références d’articles sur une base spécialisée, vous devez vous reporter généralement aux outils ou aux catalogues de recherches de périodiques en ligne afin d’avoir un accès intégral sur l’article concerné. Certes, cette recherche en deux temps semble parfois ennuyante, mais elle permet un gain de temps considérable. Toutefois, vous pouvez directement acheter vos revues juridiques sur un site de vente spécialisé dans ce domaine. Pour vous aider, Lamy propose de nombreux livres juridiques qui pourront vous être utiles dans votre quotidien. Parmi les éditions Lamy, vous pourrez retrouver une revue sur le droit social, le Lamy droit du contrat, le Lamy droit économique, le Lamy droit commercial ainsi que le Lamy droit pénal général pour ne pas en citer plus. Pour tout achat, il vous suffit de cliquer sur wkf.fr.

Choisir en fonction de la liberté d’accès et de l’entrepôt des données

L’Open Access (libre accès) aux articles ou ouvrages scientifiques devient un critère essentiel dans le choix de sa revue. En effet, le gouvernement, les établissements de recherche, ainsi que les bailleurs de recherche (Agence nationale de la recherche, Commission européenne) exigent la publication d’un travail scientifique en libre accès, soit des revues juridiques gratuites. Par ailleurs, de plus en plus de revues et d’établissements de recherche demandent la déposition des jeux de données liés à l’article dans un entrepôt de données. Conjointement à cela, il se peut que l’on vous exige des licences de partages (licences CC BY ou CC O) et la réutilisation des données contenue dans les revues. De ce fait, il faudra également tenir compte de votre volonté à déposer ou non les données ainsi que de la licence choisie.

Répondre au public cible, à l’objectif et à la thématique de la revue

Le choix de la revue commence bien avant la rédaction d’un article. L’objectif consiste à disposer d’un panel final de trois revues. La première devra être celle que vous aimerez le plus et sur laquelle vous allez soumettre en premier lieu lors de la publication. D’ailleurs, les résultats et le sujet de votre futur article devront correspondre à la thématique de la revue (pluridisciplinarité dans un domaine ou basé sur une discipline très spécialisée), à son audience (scientifiques et techniciens de recherche, industrie, chercheurs recherche-développement, scientifiques en général, scientifiques du domaine, spécialistes du sujet) et aux objectifs (recherches locales ou plus appliquées, recherche à portée très large et basée sur l’obtention de grands pools de données, recherches à haut niveau de complexité ou encore des recherches très spécialisées). La moitié des manuscrits reçus, sur la base de résumé, de lettre d’accompagnement (cover letter) et titres sont directement éliminés dans les revues. Parmi les raisons les plus fréquentes, on peut citer les suivants : les instructions données aux auteurs ne sont pas suivies, les articles sont hors champ de la revue (out of scope), un résultat ne faisant pas avancer le domaine et non clair et une langue non maîtrisée.

Miser sur la qualité de la revue

Plus, les ouvrages et les articles scientifiques utilisés dans votre revue de la littérature sont pertinents, plus les résultats de votre recherche seront fiables. Par contre, l’usage des articles de piètre qualité risque de nuire à votre thèse ou mémoire. En effet, il y aura de fortes chances de tirer des conclusions infondées sur des bases solides. Vous pouvez vérifier le site de publication, l’auteur de l’article (exemple : éditions Lamy), la date de publication ainsi que l’avis des autres chercheurs pour être sûr d’utiliser un article d’expert. Toutefois, privilégiez les articles récents lors de vos recherches. Ainsi, vous serez à jour sur les derniers résultats se rapportant à votre domaine de recherche.

Boutique islamique : conseils pour bien shopper
Achat de sneakers air max requin : trouver des bons plans en ligne