Comment réaliser un état des risques et pollutions ERP de manière efficace ?

ERP

Publié le : 26 mars 20235 mins de lecture

Si vous êtes propriétaire ou exploitant d’un Établissement Recevant du Public en France, il est essentiel de réaliser un état des risques et pollutions (ERP) pour garantir la sécurité des occupants et la protection de l’environnement. Laissez-vous guider à travers les étapes pour réaliser un ERP efficacement.

Étapes pour réaliser un état des risques et pollutions ERP efficacement

Pour réaliser un état des risques et pollutions ERP efficacement, il est essentiel de suivre les étapes suivantes :

  • Collecte des informations
  • Identification des risques
  • Analyse des résultats
  • Rédaction de l’état des risques et pollutions ERP

Informations à recueillir pour réaliser un état des risques et pollutions ERP

Pour réaliser un état des risques et pollutions ERP précis et complet, il est nécessaire de recueillir différentes informations provenant de sources variées, comme :

Documents officiels à consulter

Commencez par étudier les documents réglementaires qui s’appliquent à votre ERP, comme le Plan Local d’Urbanisme (PLU), les Plans de Prévention des Risques Naturels et Technologiques (PPRT), l’Arrêté Préfectoral d’Installations Classées (APIC), etc. Ces documents vous fourniront des informations sur les risques potentiels liés à votre ERP et les mesures de prévention à mettre en place.

Données à collecter sur site

Ensuite, vous devez collecter des données sur site pour évaluer les risques et pollutions actuels. Il peut s’agir de mesures de l’air, de l’eau, du sol, mais aussi d’observations sur les installations, les équipements, les matériaux utilisés, etc.

Informations à demander aux autorités compétentes

Enfin, vous devez vous adresser aux autorités compétentes pour obtenir des informations complémentaires sur les risques potentiels, les règles à respecter, les contraintes spécifiques liées à votre activité, etc. Ces autorités peuvent être la mairie, la préfecture, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, etc.

Risques à prendre en compte dans un état des risques et pollutions ERP

Pour réaliser un état des risques et pollutions ERP efficace, vous devez prendre en compte différents types de risques, tels que :

Risques liés à l’activité de l’ERP

Ces risques dépendent du type d’activité exercée dans l’ERP, de la quantité et de la nature des produits ou substances manipulées, de la présence d’équipements sous pression, etc. Il peut s’agir d’incendies, d’explosions, de fuites toxiques, d’émissions de gaz à effet de serre, etc.

Risques naturels et technologiques

Ces risques sont liés à l’emplacement de l’ERP et aux caractéristiques de son environnement. Il peut s’agir d’inondations, de séismes, d’avalanches, de glissements de terrain, de ruptures de barrages, etc. Les risques technologiques incluent les accidents industriels, les ruptures de canalisation, les explosions, etc.

Risques sanitaires et environnementaux

Ces risques concernent la santé des occupants de l’ERP et l’environnement. Il peut s’agir de la qualité de l’air intérieur, de la présence de matières dangereuses, de nuisances sonores, d’impact sur la biodiversité, etc.

Erreurs à éviter lors de la réalisation d’un état des risques et pollutions ERP

Pour maximiser l’efficacité de l’état des risques et pollutions ERP, voici les principales erreurs à éviter :

  • Ne pas tenir compte des réglementations en vigueur
  • Ne pas collecter de données fiables sur site
  • Ne pas prendre en compte tous les types de risques
  • Ne pas mettre à jour régulièrement l’état des risques et pollutions ERP

Solutions pour améliorer l’efficacité de l’état des risques et pollutions ERP

Pour améliorer l’efficacité de l’état des risques et pollutions ERP, il est conseillé de :

  • Mettre en place une veille réglementaire
  • Former le personnel à la sécurité et à l’environnement
  • Mettre en place des outils de suivi des risques
  • Organiser des exercices de sécurité et de gestion de crise

Plan du site