Comment bien isoler sa maison avec des fenêtres à double vitrage?

fenêtres à double vitrage

Les économies d’énergie passent par l’isolation des logements. En plus des murs et des combles, il est essentiel de poser des menuiseries isolantes, comme des fenêtres à double ou triple vitrage.

Une meilleure isolation thermique grâce aux fenêtres à double vitrage

L’isolation thermique contribue aux économies d’énergie. Lors d’une rénovation, et bien sûr dans le neuf, elle passe par le choix de menuiseries extérieures qualitatives, comme les fenêtres à double ou triple vitrage. Autrefois, les fenêtres étaient en bois, avec du simple vitrage. A l’inverse, on ne pose quasiment plus aujourd’hui que du double vitrage, composé de deux vitres entre lesquelles se trouve soit de l’air, soit plus fréquemment, du gaz aux propriétés isolantes. Le cadre étanche relie ces deux vitres et ferme complètement l’espace, un peu comme pourrait le faire un mur. Le cadre doit être solide et massif pour pouvoir maintenir les deux vitres de la fenêtre. Aujourd’hui, l’économie d’énergie (l’économie d’énergie) ne se conçoit plus sans la pose de vitrages isolants. L’isolation thermique commence par le choix des bonnes vitres. Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, en optant pour des vitres à double vitrage, vous pouvez réduire vos frais de chauffage jusqu’à 30%. Vous économisez donc de l’argent à long terme et profitez de fenêtres ultramodernes. Vous pouvez évaluer le prix du double vitrage sur calculeo.fr. Ce site vous aide à calculer votre budget travaux avant de vous lancer.

Le prix du double vitrage est-il justifié ?

Le prix fenetre double vitrage (d’une fenêtre double vitrage) est plus élevé que celui d’une fenêtre classique. Il s’agit en effet de menuiseries de grande qualité, qui satisfont aux exigences des normes thermiques actuelles. Ces dispositifs doivent être usinés avec soin pour assurer l’étanchéité à l’air, imposée aux maisons depuis la RT 2012. Les modèles courants sont en double vitrage, mais on trouve aujourd’hui des fenêtres encore plus isolantes équipées de triple vitrage. Les propriétés énergétiques d’une fenêtre dépendent non seulement du vitrage, mais aussi du cadre et de l’étanchéité des joints. L’efficacité du dispositif est indiquée par la lettre U. Plus la valeur U est petite, plus l’efficacité énergétique du vitrage est élevée. Dans la mesure où le joint périphérique maintient mécaniquement la fenêtre et assure l’étanchéité, les performances du double vitrage sont augmentées. Les propriétés thermiques d’une fenêtre remplie de gaz rare sont beaucoup plus élevées que celles du double vitrage ancien, souvent rempli d’air. Le gaz utilisé, généralement de l’argon, plus rarement du krypton, est moins conducteur que l’air. L’isolation est meilleure. Le dispositif peut encore être amélioré par un revêtement réfléchissant posé sur les vitres. Outre la réduction des coûts de chauffage, l’accent est mis sur la protection de l’environnement. Le prix d’un double vitrage se justifie par le confort, tout comme par les économies d’énergie.

Double vitrage et condensation

Il arrive que de la condensation se forme sur les fenêtres à double vitrage. Certains propriétaires de maison s’inquiètent du phénomène. A tort, puisqu’il s’agit d’une manifestation normale, qui démontre l’efficacité énergétique des menuiseries. Vous avez remarqué que vos fenêtres sont mouillées sur leur vitre intérieure le matin ? Loin d’être inquiétante, la condensation apporte la preuve que les fenêtres fonctionnent comme elles sont censées le faire. Il n’y a d’ailleurs de ce point de vue pas de réelle différence entre les fenêtres à double vitrage et les fenêtres plus anciennes. Les fenêtres étanches empêchent la chaleur de passer d’un côté du vitrage à l’autre. En raison du gaz qui fait écran, l’énergie thermique demeure sur la face interne. La chaleur demeure donc dans les pièces et vous avez moins besoin de chauffer le logement. Bien que le phénomène soit normal, il faut veiller à ce qu’il n’endommage pas le cadre de vos menuiseries, ce qui conduirait au développement de moisissures. Vous devez veiller à limiter l’humidité dans le logement, pour un climat sain. Lorsqu’on isole son logement en remplaçant d’anciennes fenêtres par des fenêtres double vitrage, il est essentiel de faire installer une VMC, qui régulera l’humidité.

De quoi dépend le prix d’une fenêtre double vitrage ?

Quand on souhaite faire des économies d’énergie, il est intéressant de se tourner vers du double ou triple vitrage. Si vous avez débuté votre recherche, vous êtes peut-être désorienté par les grandes variations de prix. Celles-ci s’expliquent cependant par un certains nombres de critères qu’il convient de garder à l’esprit. Nous avons parlé plus haut du coefficient U. Plus la fenêtre est isolante, plus son prix est élevé. Mais le prix fenêtre double vitrage dépend aussi du matériau choisi pour le cadre. Les menuiseries les moins chères sont en PVC blanc. Ces fenêtres offrent néanmoins d’excellentes performances. Vous ne pourrez cependant pas les poser partout. Ainsi, en rénovation, vous devrez peut-être choisir le bois dans les secteurs historiques, pour des raisons d’esthétique. Le PVC teinté, par exemple imitation chêne doré, constitue une alternative intéressante, disponible pour un léger surcoût. On trouve des fenêtres double vitrage en bois, ce matériau étant un excellent isolant. Le bois a néanmoins besoin de plus d’entretien, il doit être peint ou lasuré régulièrement pour résister aux intempéries. Il existe aussi des fenêtres double vitrage en aluminium, matériau qui présente l’avantage d’une grande robustesse et qui permet une large gamme de teintes. Aujourd’hui, les fabricants proposent souvent des associations de plusieurs matériaux, par exemple aluminium et PVC. Tous ces facteurs influencent évidemment le prix de votre double vitrage. Concernant l’ économie d’énergie (l’économie d’énergie), la plupart des modèles vous offriront d’excellentes performances. Les autres critères relèvent plus de l’esthétique et dépendent donc de votre budget.


Choisir sa pompe à chaleur : les critères à prendre en compte
Est-il possible de vendre un logement Pinel ?