constructeur de maison individuelle

Choisir un constructeur de maison individuelle ne se résume pas à comparer les tarifs. De nombreux critères doivent entrer en compte : compétences techniques, capacité d’écoute, garanties… De plus, sur le marché des maisons individuelles, les acteurs sont diversifiés : architectes, artisans, entreprises tout corps d’État. Pour vous assurer de trouver un professionnel digne de confiance, vous devrez donc considérer un maximum d’éléments pertinents.

Constructeurs de maison individuelle : les garanties

L’un des points importants à vérifier dans le cadre du contrat juridique avec un constructeur de maison individuelle est la nature des garanties. Par exemple, dans la maîtrise d’œuvre, il n’y a pas de réglementation précise sur l’évolution des tarifs. Vous pourrez donc vous retrouver avec un maître d’œuvre qui impose un important surcoût, sous prétexte que le prix des matériaux a augmenté. De même, dans un contrat maîtrise d’œuvre pour la construction maison, les retards dans la livraison sans application de pénalité ne sont pas exclus. Le premier entretien avec le professionnel est une occasion pour vous de clarifier tous ces points et de juger son honnêteté. Malgré la liberté accordée aux professionnels dans la détermination des prix, ces derniers doivent rester raisonnables et cohérents.

Le Contrat de Construction de Maison Individuelle est un gage de sécurité. Instauré par la loi de 1990, il met en place certaines balises visant à protéger le futur propriétaire, comme le fait d’encadrer les hausses de prix liées aux matériaux.

Quel que soit le constructeur de maison neuve que vous choisissez, privilégiez la qualité du dialogue avec votre intervenant. Vous confiez à ce dernier un véritable budget de vie et l’adéquation de la solution par rapport à vos attentes est primordiale. Or, cela passe par une bonne compréhension de votre objectif et de vos contraintes.

Vérification du savoir-faire du professionnel

Le métier de constructeur de maison individuelle a gagné en complexité car les professionnels ont une obligation de résultat. Les exigences en termes de performances du bâtiment ont été renforcées par la RT 2012, qui instaure un plafonnement de 50 kWh/m² en consommation énergétique. Cela concerne à la fois l’éclairage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et la ventilation. En outre, les constructions doivent répondre aux normes d’étanchéité à l’air. Les constructeurs de maisons visent à obtenir une étanchéité de 0,6 m3.m².an au maximum. Un test sera effectué au moment de la réception des travaux pour vérifier ce point. Bien que votre prestataire soit compétent, il doit veiller à ce que ses sous-traitants éventuels le soient tout autant. En vérifiant les références de votre spécialiste, vous devrez aussi vous assurer que ses partenaires aient une expérience confirmée et un sérieux irréprochable dans leur domaine. D’autres exigences viennent peser sur les épaules des sous-traitants travaillant avec des constructeurs. Les artisans (maçons, électriciens, plombiers…) sont, eux aussi, soumis à l’obligation de résultats. Plus leur collaboration avec le constructeur de maison aura duré, mieux c’est. Autre critère essentiel pour le choix d’un prestataire : le respect du délai. En effet, des retards cumulés par les sous-traitants autant que par l’entrepreneur lui-même vous coûtent de l’argent. Recueillir les avis des clients précédents à ce sujet peut vous aider dans ce domaine.

La qualité de la construction de la maison à vérifier

Un constructeur de maison doit jouer la transparence : il vous communique le nom de chacun de ses collaborateurs. Cela va vous permettre de visiter les chantiers que ces derniers ont réalisés afin d’évaluer la qualité des matériaux et de la mise en œuvre. La maçonnerie, la charpente et la toiture sont le cœur de l’ouvrage ; vous ne pourrez les voir que sur des chantiers en cours. En revanche, pour juger de la qualité de finition, vous vous baserez par exemple sur la pose de carrelage ou la peinture. Le prix est souvent le principal critère considéré par les futurs propriétaires. Bien que vous ayez un budget limité, ne vous précipitez pas non plus sur les prestataires qui proposent des tarifs anormalement bas. Faites la comparaison entre trois offres au minimum, en considérant les détails de chacune d’elles (équipements proposés, matériaux, services, accompagnement, garanties, etc.). Si vous pensez gagner en sélectionnant le candidat qui présente le prix le plus bas, sachez que vous n’êtes pas à l’abri des malfaçons pouvant survenir pendant la construction. Pour une entreprise, proposer un prix bradé mine la marge commerciale, ce qui peut empêcher un service après-vente de qualité.