Rimbaud

La poésie, c’est comme de l’art. Elle touche de nombreuses personnes. Elle sert à exprimer un sentiment, une douleur à travers les mots. Du mot grec poiein, il signifie la création ou la production. Chaque année, tous les mois de mars, il y a un grand événement organisé par plusieurs institutions culturelles en Charleville qui est axé principalement sur la littérature, la poésie. Il s’agit du printemps des poètes. Il y a des expositions, diverses animations et divers spectacles pédagogiques, de la lecture…. Dans cette ville, il existe de nombreux auteurs célèbres comme Charles de Gonzague, le chevalier Bayard et rimbaud le poète. 

Pourquoi lire Rimbaud ? 

Lorsqu’on prend connaissance et en connaissant l’histoire de Rimbaud, on a tout de suite envie de le découvrir plus profondément. Tous les textes de ce poète sont tous très touchants et font un véritable choc dans le cœur. Il aime le changement et ne cesse de mettre en avant l’évolution, notamment en matière de poésie, de littérature. Parallèlement, il est aussi un vrai praticien en langue étrangère et une vraie légende. Ces œuvres sont de toutes les langues, françaises, allemandes, latine, l’espagnol, l’arabe… Il attire plusieurs lecteurs. Il est nécessaire de lire Rimbaud, car les textes sont intuitifs et très pédagogiques. C’est le reflet de ceux qui aiment l’évolution. À seulement 14 ans, il est devenu un véritable poète reconnu. Il aime la lecture, la bibliothèque. Pour ceux qui aiment la nature, les couleurs, les langues, la justice, le changement, le romantisme…Rimbaud est à recommander. Les œuvres suivantes sont très intéressantes comme l’Étoile des amants, le dix-neuvième siècle à travers les âges, j’ai embrassé l’aube d’été. 

De 1854 à 1891 : Qui est Rimbaud ? 

Le vrai nom de Rimbaud est Jean Nicolas arthur rimbaud. C’est un poète français qui est né le 20 octobre 1854 à Charleville-Mézières en Ardenne. Il est issu d’une famille bourgeoise. C’est le cadet de la famille. Il est fils d’un militaire qui les a malheureusement quittés dans les années 1861. Ainsi, c’est la mère qui les a éduqués et les a élevés durant ces années. Pour ce qui est de l’éducation, elle était très stricte et sévère. À l’école, il a toujours été considéré comme un modèle dans la classe. Il est très doué, un vrai génie. En outre, il excelle dans la littérature, la langue latine… Il a obtenu plusieurs prix d’excellence comme le 1er prix à la suite d’un concours académique.. En 1870, la passion de Rimbaud pour la littérature se voit de jour en jour, mais aussi sous l’influence du professeur de rhétorique nommé Georges Inzambrard. À partir de cette époque, il a aussi fait la découverte d’un mouvement des poètes français, dit les parnassiens comme Verlaine, Banville et Leconte de Lisle. Il a même commencé à prendre la plume. 

La vie mouvementée de Rimbaud 

En 1870, la guerre entre Allemagne et France est éclatée, où Arthur a pris la poudre d’escampette et a dû abandonner l’étude. Dans le café Dutherme, la rencontre d’Arthur et un certain homme l’a conduit vers le poète Verlaine et crée ainsi une relation amicale avec ce dernier. Paul Verlaine apprécie beaucoup les poèmes de Rimbaud. Toutefois, en 1871, les deux hommes commençaient à mener une vie de vagabondage, où drogue et alcoolisme s’entremêlent. Verlaine a sorti deux œuvres que sont Illuminations et saison enfer. L’année 1873 a été marquée par l’emprisonnement de ce dernier, car il a blessé Arthur en le tirant sur le poignet avec un pistolet. C’est par suite de cette tragédie qu’il quitte Paris et repart vers l’Europe et en Afrique, et retourne en France en 1891. En 1875, il intègre un mouvement colonial indonésien, puis s’est déserté et se retourne vers le pays d’Europe. Entre-temps, il a exercé une activité commerciale. En 1880, il a occupé le poste d’agent de comptoir en Al-Habash qui se trouve en Afrique. Il trafiquait divers objets illégaux comme l’or, des armes…. À 37 ans, le jeune homme est décédé en date du 10 novembre 1891 à Marseille, à l’hôpital de la Conception. 

Les oeuvres de Rimbaud 

Arthur rimbaud a commencé à écrire à l’âge de 19 ans, pour ensuite mourir à l’âge de 37 ans. C’est le plus célèbre des jeunes auteurs français, car seulement à l’âge de 20 ans, il a réussi à écrire de nombreux poèmes, un véritable record. En 1869, il a écrit les Étrennes des orphelins, et ce, à seulement à l’âge de 14 ans. En 1870, les poèmes qu’il a écrits sont le Dormeur du val, le Rêve de Bismarck, les Cahiers de Douai, la Revue pour tous et le recueil Demeny. Puis en 1871, il y a aussi le Bateau ivre, le cœur supplicié et le chant de guerre parisien ainsi que les voyelles. En 1873, le poème de Rimbaud s’intitule la Saison en Enfer. En effet, il a écrit cet ouvrage quand il était de retour dans sa famille après avoir mis un terme à la relation avec Paul Verlaine. Après ce recueil de poèmes, il a pris une pause et s’est retourné vers l’apprentissage linguistique et la lecture. Il a voyagé dans divers pays, mais est contraint de retourner en France à cause de la tumeur qui a touché grièvement le genou et du coup l’imputation de celle-ci. Il a sorti aussi le recueil Illuminations vers 1875, qui a connu un véritable succès. Il s’agit, par exemple, matinée d’ivresse, nocturne vulgaire, soir historique et bien d’autres encore.