Pianos numériques

Le piano numérique est composé d’un clavier de 88 notes conçues pour produire les sonorités d’un dispositif classique. Il se distingue du modèle initial par un mode d’alimentation électrique. De plus, vous pouvez tout à fait le déplacer, le brancher à un votre pc ou à un casque et éviter tout désagrément à vos voisins. Voici alors comment vous devez procéder pour choisir le modèle qui vous convient.

Le Yamaha P45

Que vous soyez débutant ou d’un niveau professionnel, le yamaha p45 saura répondre à vos attentes. Avec ses 88 notes, il offre une qualité de son irréprochable et un design d’une modernité incontestable. Il est également équipé d’un port USB qui vous permettra de connecter du matériel de sonorisation, un autre instrument ou un ordinateur. Grâce au mode dual voice qui fait partie de ses fonctionnalités les plus prisées, vous allez pouvoir jouer deux sons simultanément et enrichir vos créations artistiques.
Si le yamaha p45 compte parmi les modèles plus performants sur le marché, c’est parce qu’il est également équipé d’un métronome et de 2 haut-parleurs intégrés avec une puissance de 6 watts. Son mode duo split, vous donne la liberté de jouer accompagné d’un autre musicien puisque le clavier peut être divisé en deux compartiments. Sans oublier la fonction auto power off et la pédale de sustain.
Si vous êtes le type de pianiste qui se déplace souvent, ce modèle est fait pour vous. Pesant 11,5 kilos, il est pratique et facile à transporter pendant les répétitions, dans votre chambre, dans un concert et tout autre endroit où vous souhaitez l’utiliser : le tout à un prix très abordable.

Quel modèle pour les débutants ?

Si vous êtes encore en phase d’apprentissage, optez pour un modèle numérique meuble composé de pédales, d’un clavier de 88 touches et produisant le vrai son du modèle acoustique. Si vous comptez vous déplacer, notamment pour vous rendre chez votre professeur de musique ou au conservatoire, préférez le modèle numérique portable. En revanche, si vous faites partie d’une chorale ou d’un groupe qui a l’habitude de se produire en public, choisissez un clavier de scène.
Pour faire le bon choix au moment de l’achat, vous devez considérez les paramètres suivants :

  • Le toucher qui doit être assez facile ni trop rigide ni trop souple.
  • Le son que vous pouvez vérifier en écoutant toutes les sonorités du grave à l’aigu.
  • La marque qui vous renseigne toujours sur la qualité du modèle choisi.

Notez que vous pouvez vous rendre en magasin pour vérifier les critères ci-dessus. D’un autre côté, les fiches/produits sur les sites internet sont conçus avec une telle précision que vous aurez une idée assez concrète du modèle et du matériel de sonorisation avant même de les tenir dans vos mains.

Un modèle pour créer votre propre musique

Si votre but est de créer de la musique, vous aurez tout à gagner à choisir un clavier arrangeur. Celui-ci est composé d’une bibliothèque de sonorités, de morceaux enregistrés et de rythmes dont vous pouvez vous servir pour concevoir vos propres titres. En revanche, les musiciens qui désirent composer sur un logiciel devront se diriger vers les claviers de commande avec une ou plusieurs entrées USB ou Midi. Enfin, pour faire de la musique orientale, vous aurez besoin de dispositifs conçus pour créer des sons spécifiques que seul un clavier oriental est capable de produire.
Prenons l’exemple du clavier lesté à 88 touches. Il est vivement recommandé pour ceux qui sont en phase d’apprentissage. Ce dispositif est idéal pour se familiariser avec cet instrument et comprendre son mode de fonctionnement. Il se distingue des autres modèles par l’étendue des sons qu’il permet et qui sont nécessaires pour créer des morceaux classiques.
Quant aux claviers lestés à 76 et 61 touches, ils sont plus faciles à transporter sans résilier sur la qualité sonore. Même s’ils comportent moins de touches, ces claviers intermédiaires sont composés d’une bonne dizaine de sons permettant au débutant de s’initier à cet instrument sans trop de contraintes.

Et les modèles numériques haut de gamme ?

Si un instrument est considéré haut de gamme, c’est généralement et surtout pour sa perfection esthétique et la facilité avec laquelle vous pouvez le manipuler. Des modèles de luxe sont alors conçus dans des matériaux nobles avec la garantie de produire des sons d’une netteté inégalable. Autrement dit, vous en aurez exactement pour votre argent en termes de solidité, de design et de longévité.