kiné

La kinésithérapie est une fonction paramédicale dont le secteur d’activité est très étendu. Les kinésithérapeutes participent à l’entretien, à la rééducation et à la réhabilitation des personnes qui ont des troubles respiratoires ou moteurs, liés à des maladies chroniques ou d’origine traumatique. Le kiné du sport est la personne qui exerce la fonction de kinésithérapeute spécialisé dans les pathologies relatives à la pratique sportive et la supervision des sportifs. Quelles sont ses attributions ? Peut-il vous aider à perfectionner vos performances sportives et physique ? Quelles sont les blessures, liées au sport, les plus fréquemment traitées par le kinésithérapeute du sport ?

Un kinésithérapeute : c’est quoi ?

La kinésithérapie est une discipline paramédicale qui permet à un spécialiste diplômé d’exercer sur différentes formes de renforcement musculaire, de rééducation, d’endurance et de mobilité d’un patient. La kinésithérapie est très appliquée à la suite d’un événement traumatisant pour l’organisme, d’une intervention chirurgicale ou d’un traumatisme. La kinésithérapie s’applique aussi bien le squelette que les éléments de l’organisme, spécialement la respiration. La fonction améliore la qualité de vie du malade. En France, le titre de kiné est réservé uniquement aux personnes étant enregistrées au Conseil national de l’Ordre et qui ont obtenu un diplôme d’État approuvé par le Conseil national de l’Ordre des kinésithérapeutes. Pour de plus amples informations, veuillez visiter kinésithérapeute Paris.

Qui peut faire appel à un kiné du sport ?

Que vous soyez sportif amateur, de haut niveau ou occasionnel, vous pouvez être amené à faire appel à un kinésithérapeute du sport pour soigner des blessures. Cette branche spécialisée de la kinésithérapie se réfère à toutes les personnes pratiquant une activité sportive au minimum. Elle concerne également les personnes sédentaires qui souhaitent reprendre ou commencer l’exercice physique dans de meilleures conditions, en réduisant les risques de blessure. Issu d’une formation spécifique, souvent sportif lui-même, le kiné du sport vous assiste à toutes les étapes de votre exercice sportif. Le kiné du sport établit des programmes de préparation et d’entraînement physique personnalisés. C’est à lui de prendre en charge la guérison, rééducation, réathlétisation et une aide à la prévention de toutes vos blessures sportives. Le kinésithérapeute réalise une supervision des sportifs de haut niveau durant les compétitions. En général, le kiné du sport reçoit, en cabinet, des sportifs amateurs. Les fédérations sportives, centres de préparation physique et les clubs emploient des masseurs-kinésithérapeutes ponctuellement ou à temps plein, pour le suivi des sportifs professionnels. Le kiné du sport est forgé à des techniques spéciales. En plus de son certificat d’Etat de masseur-kinésithérapeute, le kiné a suivi un apprentissage complémentaire dans une école privée ou à l’Université. Afin de superviser des sportifs de haut niveau, des compétences supplémentaires et une grande disponibilité sont requises. Le kinésithérapeute du sport doit particulièrement être formé aux premiers secours et au massage sportif. Pour accompagner au mieux les sportifs lors des grands événements et autres compétitions, une formation en psychologie est un avantage de taille.

Rôle du kinésithérapeute au sein du club sportif

Les clubs professionnels et amateurs ont grand intérêt à contribuer dans le suivi médical des sportifs. Par conséquent, un suivi rigoureux, avec un planning d’entraînement adapté, assure moins de pertes associées aux blessures et de meilleures performances sur le terrain. En général, les clubs sportifs professionnels utilisent une équipe médicale complète : masseur-kinésithérapeute, médecin du sport, nutritionniste et ostéopathe. Ces spécialistes de santé travaillent de concert avec les entraîneurs et les coachs. Plus particulièrement, les conseils du kiné du sport donnent au coach la possibilité d’adapter ses entraînements aux spécificités de chacun. Le but est d’optimiser les performances des sportifs, en gardant les taux de blessure les moins élevés possible. Durant la compétition, le kinésithérapeute est présent sur le terrain et dans les vestiaires. Le kiné participe à la récupération et à l’échauffement, mais également à la surveillance du match, quand le médecin est absent. Il effectue un certain nombre de soins curatifs et préventifs comme le taping, le strapping et les massages sportifs.

Comment faire appel à un kinésithérapeute du sport ?

Les conseils du médecin prescripteur donnent souvent la possibilité de trouver un kiné adapté à sa pathologie. Les kinés peuvent exercer en milieu hospitalier ou en cabinet de ville. Certains partagent leur travail entre les deux. Les kinésithérapeutes peuvent aussi exercer en thalassothérapie ou en centre thermal. Avec l’expérience, quelques-uns se spécialisent dans des domaines spécifiques : les pathologies infantiles, la kinésithérapie respiratoire ou ORL et le sport. La sélection du kinésithérapeute est souvent dirigée par le médecin traitant selon la pathologie à soigner. Il est préférable d’être supervisé par le même kiné pour s’assurer d’une bonne adaptation et d’une bonne évolution des soins à chacun. Les pratiques de kinésithérapie ont lieu soit à l’hôpital, soit sur la prescription d’un docteur dans un cabinet privé. Des kinés exercent aussi dans des centres des spas et d’amincissement spécialisés, dans les centres de cure thermale, et ils sont disponibles dans la plupart des centres du sport. La première séance débute par des questionnaires de santé ou anamnèse et des antécédents médicaux, suivie de tests spécifiques, d’une évaluation de la posture puis de la mobilité. Alors, le travail s’oriente vers les muscles ou les tendons, la peau et les ligaments, afin d’assister le patient à retrouver un mouvement complet possible. En général, les séances de kinésithérapie sont planifiées trois fois par semaine, et on en envisage une quinzaine ou une vingtaine en fonction des troubles à traiter ou de la rééducation à réaliser.