objets d'art

La question de la valeur est l’un des problèmes les plus importants auxquels un collectionneur d’art soit confronté. La recommandation générale chaque fois que vous souhaitez évaluer une fourchette de prix est de consulter une expertise d’objets d’art. Toutefois, le collectionneur peut faire plusieurs choses de son côté pour connaître le coût approximatif d’une pièce. Pour tous les collectionneurs d’art et les amateurs, les chiffres du marché viennent en premier et c’est souvent tout ce qui compte. Vous devez donc connaître les étapes clés pour déterminer la valeur marchande de toute œuvre.

Services d’authentification

Tout d’abord, la pièce doit être officiellement authentifiée. Le processus d’authentification varie en fonction de la période de création de la pièce en question. L’art contemporain est peut-être le plus facile à authentifier, en particulier si l’artiste est vivant et travaille, car il peut facilement confirmer qu’il est l’auteur de l’œuvre. Cependant, si la pièce n’a pas été réalisée récemment, la documentation de l’œuvre doit être vérifiée et les caractéristiques physiques de l’œuvre elle-même doivent être analysées.  Alors, pourquoi l’authentification est-elle si importante ? 

Gardez à l’esprit que les contrefaçons est très courantes. Dans la plupart des cas, une fois que vous avez reçu un certificat d’authenticité, vous pouvez obtenir une estimation juste et exacte de votre art. Sur mr-expert.com, vous pouvez obtenir une estimation gratuite de vos œuvres d’art, objets de collection et même de vos meubles en moins de 48 heures.

Le nom de l’artiste

Les grands noms valent plus de valeur, c’est comme ça depuis toujours. Les œuvres de peintres et d’artistes célèbres auront toujours une étiquette de prix élite. 

De l’autre côté, un artiste émergent ne peut pas être évalué exceptionnellement haut, bien que de nouvelles étoiles montantes soient connues pour contredire cette notion de temps en temps. Oscar Murillo et David Ostrowski, des artistes dont les prix ont augmenté assez rapidement au cours des dernières années et sont passés d’un prix très abordable à un prix presque exclusif.

Pour de nombreux collectionneurs, l’objectif principal est d’identifier avec succès les œuvres des artistes dont l’estimation finira par augmenter de façon exponentielle, mais c’est une stratégie dans laquelle un collectionneur doit être prêt à rater beaucoup pour pouvoir en obtenir un seul. Garder le nom de l’auteur à l’esprit ne détermine pas la valeur exacte d’une pièce, mais vous fournit un certain indicateur de la fourchette de prix. Bien que cela n’influence pas toujours directement la valeur globale, il est toujours intéressant d’avoir une bonne histoire derrière l’art que vous essayez d’évaluer. Souvent, les gens sont prêts à débourser plus d’argent en sachant que l’œuvre appartenait à une personne très importante ou si l’œuvre d’art faisait partie d’un événement passionnant.

La condition de l’art

La condition est la première chose qui est évaluée lorsque vous valorisez une œuvre d’art et joue un rôle majeur dans la définition du prix final de l’œuvre. Les facteurs importants sont les changements d’état, les restaurations possibles, les effets de toute modification de l’intégrité physique d’une pièce ou de sa qualité visuelle. Si l’un de ces facteurs est présent, la valeur de l’œuvre d’art se détériore à un rythme effrayant. La règle d’or est donc que vous ne devez en aucun cas essayer d’apporter des modifications directes à la pièce. Laissez-le tel quel et ne risquez pas de compromettre sa valeur.

Toutes les pièces ne sont pas intéressantes pour tout le monde, indépendamment de l’artiste et de l’état général de la pièce. Il faut également dire que les artefacts et les objets rares sont toujours plus souhaitables que les objets courants ; la rareté est donc également un facteur important dans la procédure de détermination du prix.