La gestion locative n’est pas chose facile pour les propriétaires bailleurs, sans savoir faire ni connaissances suffisants pour gérer seul leurs biens locatifs. Avant de décider de quelle manière gérer leurs patrimoines locatifs, certains points méritent d’être sus par ces dits propriétaires pour les aider à faire le bon choix.

La gestion locative par le propriétaire bailleur lui-même :

La gestion locative désigne tout ce qui est mis en œuvre une fois que le locataire est dans les lieux. Elle peut être tenue par le propriétaire lui-même mais il faut savoir que cette tâche nécessite beaucoup de temps et de connaissances juridiques, comptables, fiscales, etc …, que le propriétaire n’a pas en générale. Aujourd’hui, gérer soi-même ses biens locatifs est possible mais aussi réalisable grâce à des logiciels en ligne, simple, facile d’utilisation et aussi performant, qui assistent le propriétaire dans cette tâche. En plus, cette pratique est valable à des prix raisonnables. Elle offre aussi l’avantage d’être en relation directe avec le locataire et de connaitre tous les détails de la location à tout moment (loyers impayés, travaux ou réparations à faire, etc …). L’inconvénient survient lorsqu’on fait face à des difficultés qu’on n’arrive pas à gérer, n’étant pas un professionnel.

La gestion locative par l’intermédiaire d’un professionnel

Opter pour la gestion locative par un professionnel est un choix pour ceux qui veulent se décharger de tous les actes de la location (appels des loyers, relances, édition de quittances, …) faute de temps et de connaissances suffisants pour faire les choses eux même. Le propriétaire bailleur dans ce cas donne mandat à un professionnel pour faire tous les actes de la location à sa place à travers un contrat de mandat et ce professionnel doit posséder une carte professionnelle délivrée par Chambre de commerce et de l’industrie indiquant la mention  « Gestion locative ». Dans ce cas, le propriétaire n’a aucun rôle à jouer dans la gestion locative, il perçoit uniquement les loyers et aura droit à des comptes rendu du gestionnaire locatif de temps en temps. Mais cette pratique coûte plus cher car l’entreprise ou agence gestionnaire des biens locatifs percevra des honoraires correspondants à un pourcentage sur les loyers perçus.

La gestion locative : conciliée gestion locative personnelle et service d’un professionnel

Il faut savoir qu’il est possible de s’occuper soi-même de la gestion locative de ses patrimoines tout en ayant recours aux services d’un professionnel pour les tâches difficiles qui nécessitent des savoir-faire précis. Certes, gérer soi-même le bien n’interdit pas de faire appel à un professionnel de manière ponctuelle. Cette solution permet de garder l’œil sur ses biens locatifs et de les gérer de manières plus professionnelles et donc plus efficace grâce à l’intervention d’un tiers professionnel. Cela est possible, en cas de problème au niveau de la comptabilité par exemple. Le propriétaire peut faire appel à un professionnel uniquement pour gérer ce point précis et non l’ensemble de la gestion locative.