Mieux comprendre l'analyse musicale

 L’analyse artistique et musicale est une discipline ayant pour objectif de déchiffrer les codes des morceaux de musique pour en comprendre le fonctionnement. La sfam s’est impliquée dans ce chéneau y voyant un projet fort bénéfique pour développer la créativité essentielle pour l’évolution de l’homme et son épanouissement.

Qu’est-ce que l’analyse musicale ?

La musique analyse est un projet de grande envergure qui s’est développé entre 2003 et 2006. L’idée consistait au départ à analyser la musique française du dix-neuvième siècle. Les études ayant abouti à des résultats spectaculaires qui peuvent changer à jamais l’univers de la musique, la recherche s’est élargie englobant d’autres pays européens comme L’Angleterre et l’Allemagne ainsi que les États-Unis. Ce projet a permis de dégager les éléments clés de la musicologie, de créer une archéologie liée à cette discipline jusque-là peu étudiée et d’aboutir à une réflexion épistémologique. Désormais, une approche soigneusement initiée permet de mieux analyser la musique Quelles que soient ses origines et ses motivations. Les guides d’écoute pendant la période du wagnérisme font partie des premiers supports utilisés pour développer l’analyse de la musique comme une discipline à part entière. Grâce aux études élaborées par Nicolas Donin et Rémy Campos, ces enquêtes menées sur l’histoire de la musique, ont été élucidée sous un nouvel angle d’approche. La société sfam s’inscrit dans la lignée de ces recherches qui sont devenues l’un de ses champs d’action les plus prisés. Vous souhaitez contacter sfam Strasbourg ? Vous désirez trouver sfam appel et poser toutes vos questions ? Rendez-vous alors sur www.sfam.org.

La société sfam musique analyse

La société française d’analyse musicale a été fondée en 1985. Elle est alors composée de professionnels et de non professionnels appartenant au domaine de la musique. On compte alors des compositeurs, des artistes, des musiciens et des musicologues universitaires qui souhaitent présenter leur soutien et leur savoir aux recherches musicales. Quelques années plus tard, soit en 1989, la sfam fr a lancé le premier congrès européen d’analyse de musique qui a eu lieu au Nord-est de La France dans la ville de Colar située non loin de la frontière allemande. La réussite de ce Congrès a donné lieu à de nombreux séminaires en Europe comme le Congrès EuroMac réunissant de nombreux chercheurs et musiciens de tous les pays européens. Le but était de mettre en place et de promouvoir ce qu’on appellera plus tard « l’innovation méthodologique ». Ce concept montre bien que le projet initial de la sfam fr ne se limitait pas à une analyse de la musique, mais qu’il avait surtout pour mission de dégager une étude pointue et méthodique : de véritables théories musicales.

Vers une discipline analytique de la musique

Comme vous pouvez le constater, la sfam a élargi son champ de travail pour atteindre différents domaines tout aussi différents les uns que les autres. Celle qui était au départ une société d’assurance affinitaire au succès grandissant, utilise désormais son nom pour donner un coup de pousse à des secteurs moins stables comme celui de l’analyse musicale. Très vite, plusieurs sociétés ont été créées en Europe dans le but d’affiner cette discipline et de la généraliser en dégageant des théories aussi méthodiques que précises. Un réseau européen a ainsi vu le jour avec une présence en Belgique, en Croatie, en Pologne, au Royaume-Uni, en Italie, etc. La liste s’est enrichie en 2013 englobant désormais la Russie, le Portugal et l’Espagne. En 2013 ont commencé les Journées d’Analyse musicale connues sous l’abréviation JAM. Une analyse musicale revue a même été lancée afin de mettre à jour les résultats des études en musicologie et de proposer une réflexion fondamentale au-delà de l’analyse, une réflexion qui doit être enseignée notamment dans les conservatoires et les établissements d’études musicales dans les quatre coins de la France aussi bien à Paris qu’en province. À noter : À côté de sa revue, la société française d’analyse musicale présente son soutien aux revues en ligne intitulées Musurgia et Musimédiane.