Tout ce que vous devez savoir sur l’utilisation du propane pour le chauffage domestique

propane

Publié le : 20 octobre 20237 mins de lecture

Le propane est une solution de chauffage qui est peu utilisée en France. Elle comporte pourtant de nombreux avantages, tant sur le plan économique qu’écologique. Vous souhaitez en savoir plus sur son mode de fonctionnement et ce que cela pourrait vous apporter. Lisez ce qui suit.

Quelles sont les caractéristiques du propane ?

Également appelé diméthylméthane, ce gaz diffère du gaz naturel présent dans les villes. Même s’il en est assez proche, sa composition, sa provenance, son stockage et sa distribution ne sont en effet pas les mêmes. On l’obtient grâce à l’extraction du gaz naturel et des gaz de pétrole ainsi que le raffinage du pétrole brut. Il s’agit d’un hydrocarbure léger dont la forme est liquide lorsqu’il est refroidi. Il est donc facile à transporter et peut être stocké en grande quantité et de façon moins dangereuse que ses homologues se présentant à l’état gazeux.

Lorsqu’il est liquide, le diméthylméthane diminue en volume, ce qui permet de le stocker en bouteilles. Il peut aussi être entreposé dans une citerne. Comme le gaz monte en pression très rapidement, il est important que ces dernières soient positionnées à l’extérieur. La citerne peut même être enterrée. Il s’agit de plus d’un gaz qui est plus lourd que l’air et s’il y a une fuite dans un endroit fermé, il peut causer des asphyxies. Suivre les consignes de sécurité adéquates est donc très important et vous permettra de vous chauffer en toute quiétude et en profitant de tous les avantages du gaz.

Vous souhaitez utiliser cette solution de chauffage, mais vous ne disposez pas de citerne ? butagaz.fr vous propose une gamme de bouteilles de gaz très simples à installer et à utiliser.

Quels sont ses avantages ?

Choisir ce moyen de chauffage comporte plusieurs avantages. Le transport et la livraison sont grandement facilités et vous pouvez donc en disposer à tout moment et partout en France, même dans les lieux les plus isolés. De plus, c’est un gaz qui ne présente pas de risques pour la santé, mis à part s’il est libéré en grande quantité. Comme le gaz naturel, il n’a pas d’odeur et on lui a donc incorporé un additif chimique afin qu’il soit décelable.

Le diméthylméthane passe à l’état gazeux à la température de -40 °C. On peut ainsi se chauffer même lorsqu’il fait très froid. Il s’agit également d’une énergie relativement propre puisqu’elle n’émet pas de substances nocives et relâche peu de particules fines dans l’atmosphère lorsqu’elle brûle. Cela le rend d’ailleurs assez intéressant sur le plan environnemental puisqu’il s’agit du combustible qui émet le moins de gaz à effet de serre si on le compare à d’autres énergies fossiles telles que le fioul ou le charbon, par exemple.

Pourquoi utiliser ce mode de chauffage ?

Se chauffer au gaz diméthylméthane est tout aussi avantageux que lorsqu’on utilise le gaz naturel :

  • La chaleur produite est douce et uniforme dans toute la maison. Elle est de plus perçue dès la mise en marche de l’appareil de chauffage et se diffuse facilement dans toutes les pièces.
  • Il s’agit d’une source d’énergie moins chère que l’électricité. Vous maîtriserez donc plus facilement vos factures.
  • Les systèmes de chauffage au gaz nécessitent peu d’entretien. Ils ne génèrent en effet ni de cendres ni de suie. Vous ferez donc des économies de maintenance par rapport à un chauffage au bois, par exemple.
  • Vous ne serez pas non plus dérangé par des odeurs désagréables.
  • Vous pourrez vous chauffer même si vous vivez dans une zone qui n’est pas raccordée au réseau de distribution de gaz naturel.
  • Le gaz se stocke très facilement en bouteilles ou dans une citerne à installer dans le jardin. La seule contrainte que vous rencontrerez sera de bien respecter les normes de sécurité en vigueur ainsi que les consignes de sécurité.

Quelles sont les particularités des bouteilles de gaz ?

On trouve sur le marché des bouteilles de gaz d’une contenance pouvant aller de 5 à 35 kg. Elles sont dotées d’un robinet muni d’un bouchon de protection et sont faciles à manier. Leur étanchéité est garantie par une capsule de sécurité et un écrou qui ne peuvent pas être replacés une fois enlevés.

Le robinet de la bouteille intègre un filetage spécifique permettant de raccorder le détendeur. Grâce à ce filetage, on ne peut pas utiliser de matériel qui n’est pas prévu pour le gaz. La bombonne comprend également un limiteur de débit afin d’empêcher l’évaporation en grande quantité du gaz si le flexible de raccordement se trouve sectionné.

À noter que, sur les bouteilles les plus récentes, le robinet est remplacé par une valve qui se clipse. Elle est plus facile à raccorder et ne peut pas être ouverte tant que cela n’est pas fait. Accessible à 360°, elle est également plus pratique à installer. En effet, avec le système du robinet, les deux parties à relier doivent être exactement en face l’une de l’autre, ce qui n’est pas toujours simple.

Qu’elles proviennent de France ou de l’Union européenne, les bombonnes de gaz doivent respecter un grand nombre de normes de sécurité. Elles subissent également de nombreux contrôles à chaque remplissage (contrôle extérieur, vérification d’éventuelles fuites, contrôle du robinet ou de la valve…) auxquels il faut ajouter un contrôle approfondi périodique.

Enfin, sachez que vous devrez respecter quelques règles de sécurité pour vous chauffer au gaz diméthylméthane. Les bouteilles devront être placées à l’extérieur, sur une surface stable et bien plane et à une distance d’au moins un mètre d’une porte ou fenêtre. Enfin, leur emplacement doit être protégé des intempéries et des chocs par une construction en dur, un auvent ou un capot.

Plan du site