communication non violente

Dans le monde du coaching, être capable de transmettre l’appréhension des conflits et la gestion des émotions et des réactions au sein des relations professionnelles est un atout non négligeable voire indispensable.

Devenir coach professionnel

Le coach professionnel doit appréhender le salarié dans sa globalité : ses points forts, ses points faibles, son environnement professionnel et personnel, ses habitudes… Il doit être dynamique et être capable de s’adapter à n’importe quel client, que cela concerne sa manière de communiquer mais aussi les difficultés auxquelles ce dernier peut-être confronté. Devenir coach certifié c’est avant tout mener l’élève vers un objectif professionnel ou encore un ensemble d’objectifs menant à un mode de vie « leader ». Une formation coach est indispensable pour compléter son propre bagage communicatif, relationnel et ses performances dans le but de devenir toujours meilleur. Un grand nombre de formations pour devenir coach s’offrent à vous, il sera important de choisir celles qui complètent votre profil, appuient sur vos lacunes et vous permettent de vous dépasser humainement. En plus d’être le professeur, devenez l’exemple, faites partie de la motivation et de la réussite de vos clients.

La communication non-violente

Aujourd’hui, au XXIème siècle, la violence sous toutes ses formes est entièrement banalisée. La violence verbale est omniprésente dans les médias : insultes, manque de politesse, mépris, jugement… De nos hommes politiques aux simples starlettes de télé-réalité. Mais ces désagréments sont aussi observables dans les lieux publics entre parents et enfants, au sein des couples, d’employeurs à employés, des clients aux prestataires de toutes sortes de services… Et nous ne parlons pas des divertissements comme les films ou la musique qui expriment de plus en plus librement la violence verbale, physique et sexuelle. Nous vivons alors inconsciemment dans une violence sous-jacente qui n’est plus choquante à nos yeux et qui nous stresse, nous opprime et nous déprime parfois. En parallèle, la société prend quelque part conscience de cette triste évolution et se tourne vers des pratiques de plus en plus spirituelles dans un pays pourtant majoritairement païen, on observe par exemple un engouement sans précédent pour la méditation et le yoga. C’est ainsi que s’est aussi développée la communication non-violente qui se base sur plusieurs principes dont voici quelques exemples : être capable de ne pas juger l’autre, savoir écouter son prochain et comprendre ses attentes, savoir exprimer ses besoins, ses propres demandes sans attendre que le monde devine ce dont vous nécessitez, etc…

Communication non-violente, gestion des conflits : le travail du coach

La formation coach professionnel devrait systématiquement inclure ce module indispensable dans tout métier impliquant une relation à l’autre (TOUS les métiers, donc ?). En effet, apprivoiser les émotions de son collègue, son responsable et être capable de tourner un conflit en une conversation constructive est un atout permettant de changer énormément de choses dans sa position dans son entreprise. Nous vous invitons fortement à compléter votre formation coach professionnel en incluant ces connaissances, c’est absolument essentiel à la bonne compréhension des « savoir-être » du salarié qui vous est confié et l’aidera à gravir les échelons à une vitesse exponentielle. Enfin, l’acquisition de ces méthodes de communication non-violente vous permettront de rendre l’environnement dans lequel ce dernier évolue beaucoup plus serein tant au niveau professionnel que personnel.