référencement

Un site bien référencé n’est pas le fruit d’une démarche unique, mais de l’application de plusieurs actions dont l’interaction conduit tout droit vers le podium gagnant des résultats de recherche de Google. Il est clair que très peu d’internautes s’amusent à cliquer sur les liens qui apparaissent au-delà des premières pages qui s’affichent après avoir formulé une requête. Ainsi, si votre but est de générer beaucoup de trafic et d’augmenter votre visibilité sur la toile, un seul mot d’ordre : le référencement. Prenez notes : nous vous allons vous montrer, dans cet article, les techniques à maîtriser pour monter dans le classement des moteurs de recherche.

Créer une stratégie de mots-clés

Le web s’apparente à un classeur de pages référencées à partir de mots-clés. Pour savoir quel mot ou expression choisir, il faut se mettre dans la peau des internautes. A votre avis, que tapent-ils dans la section de recherche pour formuler leur requête ? Quels sont les termes auxquels ils ont recours pour chercher une information, un produit ou un service ? Si vous avez un mot-clé principal en tête, essayez de le décliner en proposant des synonymes et des extensions qui tendent à illustrer l’objet de la recherche avec le plus de précision possible.

Par exemple, si votre site porte sur les éléments de mobilier, vous augmentez vos chances de pouvoir attirer votre cible en affinant le choix de vos mots-clés. Optez alors pour « éléments de mobilier pour bureaux » ou encore « mobilier professionnel ». Le ciblage est d’ores-et-déjà plus pointilleux. Si vous vendez uniquement des meubles pour bureau, vous n’avez aucun intérêt à acquérir du trafic issu d’une audience qui recherche du mobilier pour jardin.

Néanmoins, certains termes font déjà l’objet d’une concurrence acharnée que vous aurez beaucoup de mal à évincer. Se positionner sur « régime hypocalorique » est peine perdue. Des noms célèbres se sont approprié ces termes. Résultat : si vous faites la sourde oreille et intégrez ces mots dans votre contenu, le mieux que vous pouvez espérer, c’est la 10ème page des résultats de recherche. Vos chances seront quasi-nulles d’amener les internautes à cliquer sur vos liens.

Il s’agit alors de concevoir une stratégie de mots-clés quel seuls des professionnels, comme ceux qui font partie de l’équipe NovaSEO par exemple, peuvent mettre en place en respectant les règles de concurrentialité.

Un travail minutieux de la SERP

Ici, il est question de bien travailler vos balises. Cela implique la maîtrise de quelques codes imposés par les algorithmes de Google et qui permettent au moteur de recherche de positionner les pages de votre site. Autrement, même avec un contenu qui en jette, aucun internaute ne pourra vous trouver.

D’abord, vous devez choisir une balise Title unique pour chacune de vos pages. Cet élément ne doit pas dépasser les 65 caractères espaces compris, tout en faisant apparaître le mot-clé principal que vous aurez choisi. Ensuite, vous allez devoir vous pencher sur la balise h1 qui peut comporter les mots-clés secondaires : une manière d’accroître votre trafic en variant les termes utilisés pour les recherches potentielles.

L’étape suivante consiste à travailler la meta-description. C’est ce petit paragraphe qui se place juste en-dessous du titre sur Google. Les informations doivent être précises mais surtout formulées de façon à donner envie aux internautes de choisir votre lien plutôt qu’un autre. L’insertion des mots-clés dans cette partie des balises n’est pas obligatoire. Il vous suffit alors de rédiger une mini-description informative qui permet à votre contenu de se démarquer des autres, tout en modérant votre élan d’originalité.

La mise en place d’un blog pour votre contenu rédactionnel

Lorsqu’Internet était encore à ses débuts, on distinguait le site du blog, le premier étant utilisé pour proposer des produits ou des services et le second destiné à la lecture. Peu de temps après, les boutiques e-commerces se sont rendu compte que le blog est une arme redoutable pour bien référencer un site web. Quel que soit le type d’interface dont vous disposez, si vous souhaitez améliorer votre classement, vous ne pouvez pas faire l’impasse d’articles informationnels publiés sur un blog.

Prévoyez alors une section spécifique pour les écrits que vous allez offrir à votre cible. Cette démarche s’est avérée d’une efficacité si palpable qu’on parle aujourd’hui d’une discipline à part entière : le marketing de contenu. En effet, grâce à vos écrits, vous allez pouvoir tisser des liens très forts avec votre audience. Une fois ce lien de confiance établi, vous aurez moins de mal à lui proposer vos services et produits.

Si votre objectif est de vendre des appareils électroménagers, rédigez du contenu que des personnes en quête de ces produits pourront lire avec beaucoup d’intérêt. Quels critères faut-il retenir pour choisir une machine à laver ? Comment entretenir les joints d’un réfrigérateur ? Quels sont les sacs d’aspirateur les plus économiques ? Répondre à ces questions amènera vos visiteurs à voir en vous un expert en électroménager. Dès qu’ils voudront sortir leur carte bancaire, c’est chez vous qu’ils dépenseront leurs précieuses centaines d’euros.

Des textes optimisés SEO

Dans la partie précédente, nous avons évoqué l’importance du contenu informationnel, mais pour permettre à Google de bien référencer vos articles, ce dernier doit être rédigé conformément aux règles du SEO. Novaseo avis montrent clairement que les sites les mieux classés sont ceux qui comportent des écrits qui tiennent compte du protocole de référencement naturel. Les éléments seo à appliquer sont nombreux en ce qui concerne la rédaction web.

Mais pour faire court, vos textes doivent être structurés de manière à faciliter la lecture aux visiteurs. Chacun des sous-titres doit répondre à une problématique inhérente à l’objet de la recherche. Imaginons que vous allez rédiger un article sur « les masques de beauté fait-maison pour éclaircir la peau », votre texte peut comporter un premier paragraphe sur « la recette du masque de beauté », un deuxième sur « les techniques d’application du masque », un troisième sur « les gestes à éviter pour ne pas compromettre les résultats du masque », etc. Notez que plus vos articles seront divisés, plus ils seront appréciés aussi bien par les internautes que par Google.

Restez connectés pour observer l’évolution du ranking de votre site !

Le classement d’un site internet n’est jamais définitif. Il s’agit de travailler votre référencement en amont en gardant un œil sur l’évolution de votre ranking. Comme nous avons insisté, dans cet article, sur l’importance du contenu rédactionnel, nous devons aussi attirer votre attention sur la nécessité de créer des articles de manière régulière. Évaluez la popularité de vos anciens écrits pour identifier les sujets qui intéressent le plus votre audience.

Une stratégie SEO en bonne et due forme doit également faire appel aux techniques de maillage intégrées dans une campagne de netlinking percutante. Les sites qui font référence au vôtre doivent bénéficier d’une bonne réputation sur la toile. Sans compter qu’il va falloir relier les pages de votre interface grâce au maillage interne.

De cette manière, vous allez pouvoir maintenir l’attention de vos visiteurs et les aider à naviguer naturellement sur le site, afin d’étudier la problématique qu’ils rencontrent avec le plus de précision possible. Novaseo est ainsi un outil de référencement performant qui vous aidera à définir votre stratégie de maillage en restant en phase avec l’évolution des algorithmes de Google.