Sylvie Mangaud

Élan, Roue, Virage, Secrète, Privée, Morphée, autant de noms évocateurs qui laissent à l’imagination le loisir de décortiquer le mouvement et le sentiment captés par l’artiste sculpteur. Sylvie Mangaud croque, avec talent, les subtilités de la mécanique du corps humain souvent féminin dans ses créations.

Présentation de Sylvie Mangaud

Après des études en morphologie et une immersion dans la photographie, cette artiste sculptrice française née en 1961 s’oriente vers les sculptures en bronze d’animaux ou des corps nus. Ses lignes épurées, jouant avec les proportions de ces modèles expriment dans un mouvement naturel, l’élégance et le charme de l’instant. Afin de vous imprégner de l’univers de cette artiste talentueuse et découvrir ses œuvres, consultez ce lien https://www.estades.com/.

L’étude des corps : l’éloquence et la finesse du sentiment

Sylvie Mangaud a suivi des cours de morphopsychologie afin d’analyser la correspondance entre la morphologie du visage et la personnalité de l’individu. Elle a également étudié la graphologie qui permet de comprendre l’analyse de l’écriture dans le but d’identifier l’auteur. Pendant ses années d’études, l’artiste a pu examiner la psyché humaine et capturer les subtilités des sentiments que l’on retrouve dans ses œuvres. Par la finesse de ses lignes, ses sculptures dévoilent à la fois l’élégance des corps et la complexité des émotions. Aussi, l’artiste sculpteur happe le regard grâce à la liberté d’une ligne aérienne ou par la volupté d’une courbe suave.

L’étude du mouvement : la fluidité et l’élégance de la posture

Attirée dans un premier temps par la photographie, l’artiste a suivi des cours de dessin et de sculpture dans plusieurs ateliers. Si la photographie lui a permis d’apprendre la composition et la forme de l’image, ses œuvres emplies de sensibilité captent l’instant grâce à la finesse des courbes élancées et disproportionnées de ses modèles. Les dimensions chimériques de ses sculptures en bronze d’animaux attirent le regard sur l’expression du geste en suspension comme stoppé dans un élan et en attente du moment suivant. Les lignes distendues et gracieuses qui allongent les membres et étirent les corps soulignent la sensualité et l’élégance du mouvement. Chaque sculpture de bronze est alors le prolongement d’un geste aérien et gracile ou parfois à l’opposé un mouvement imperceptible presque inerte mais toujours évocateur.